1399-1-1-1535721549_1

Eglise Saint Silvin et Saint Georges

Cathédrales, églises & abbayes à Auchy-lès-Hesdin
  • Au cœur du village, l'abbatiale témoigne de l'histoire de ce bourg, longtemps nommé Auchy-les-Moines.
    Une abbaye de religieuses bénédictines, établie vers 670, accueillit saint Silvin qui y mourut. Elle fut détruite en 881 par les "Normands".
    En 1072, le comte Enguerrand d'Hesdin fonda un nouveau monastère, pour Bénédictins, et en confia l'organisation à l'abbaye Saint-Bertin de Saint-Omer. Les moines évangélisèrent la région, développèrent l'agriculture, rythmèrent la vie du village. La...
    Au cœur du village, l'abbatiale témoigne de l'histoire de ce bourg, longtemps nommé Auchy-les-Moines.
    Une abbaye de religieuses bénédictines, établie vers 670, accueillit saint Silvin qui y mourut. Elle fut détruite en 881 par les "Normands".
    En 1072, le comte Enguerrand d'Hesdin fonda un nouveau monastère, pour Bénédictins, et en confia l'organisation à l'abbaye Saint-Bertin de Saint-Omer. Les moines évangélisèrent la région, développèrent l'agriculture, rythmèrent la vie du village. La Révolution y mit fin en 1791.
    La construction d'une grande abbatiale, très vaste, sous le patronage de saint Silvin, débuta au XIIe siècle. Elle connut son apogée aux XIIIe et XIVe siècles. Victime des nombreux conflits des XVe et XVIe siècles, elle était très délabrée vers l'an 1600.
    Sa reconstruction débuta peu après, sur les bases actuelles, moins imposantes. Les gros piliers de la nef centrale sont les vestiges de la première abbatiale. Les magnifiques stalles et boiseries, qui lui confèrent une atmosphère de sérénité, ont été installées entre 1680 et 1720, de même que le maître-autel, la tribune et le buffet d'orgue. Une "Mise au tombeau", attribuée à Van Dyck ou à son atelier, orne le retable au-dessus du maître-autel. Les vitraux, les autels latéraux, le chemin de croix, les fonts baptismaux datent de la fin du 19è siècle.