© CRTC Hauts-de-France - Jean-Luc Verbrugghe

5 façons d’appréhender les produits régionaux

A chacun ses goûts, à chacun sa fête des sens ! Le principal est de cultiver l’art d’être heureux. Entre tradi ou trendy, l’un tente la gaufre de chez Meert ou le macaron de chez Trogneux pendant que l’autre dévore des yeux le Merveilleux de chez Fred et ils se régalent tout autant. S’il est un souvenir gustatif des Hauts-de-France c’est celui du savoir-faire de ses artisans-producteurs et la diversité de leurs pépites culinaires. Allez donc conforter, réenchanter, innover ou booster vos papilles. Le bonheur est toujours à la clé.

Amiens _ Macaron d'Amiens © CRTC Hauts-de-France - AS FlamentAmiens _ Macaron d'Amiens © CRTC Hauts-de-France - AS FlamentAmiens, Macaron d'Amiens © CRTC Hauts-de-France - AS Flament

01. Le panier du trendy

 

Niché dans un cadre exceptionnel entre les deux places flamboyantes d’Arras vous avez repéré the place to beer ! Chez Marcel, Luka Antonic a l’œil qui pétille quand il vous initie au brassage de ses bières ; un lieu hyper tendance où l’on déguste sur place ou bien on emporte ces mousses spécifiques du Nord aux notes houblonnées, florales, amères, épicées ou fruitées.

Côté douceurs, l’Impertinente, un salon de thé lillois du « barbu » et de sa femme Marine dont d’irrésistibles anecdotes explosent sur les réseaux, vous régale de ses sublimes gâtals ( => des gâteaux), à commander aussi bien-sûr. Adepte de la green attitude vous choisirez le médaillé en or, le jus de pommes d’Oxelaëre près de Cassel. Et enfin l’aura du boulanger Alex Croquet installé à Lille et Wattignies guidera votre choix d’une boule de campagne façon Poilâne.

02. Le panier du créatif

L’artiste attire l’artiste ! Vous êtes charmé devant la palette originale et raffinée des chocolats de Guillaume Vincent à Lille. Il est le designer à part entière décorant à la main chacun de ses chocolats comme des œuvres d’exception pour ensuite les présenter dans un écrin à la ligne épurée. De véritables petits bijoux à déguster. Envouté par les effluves d’Atout Thé à Verquin près de Béthune où l’ambiance zen est propice au lâcher prise et à la décontraction ; vous choisissez parmi 180 références de thés, tisanes, et infusions et vous vous laissez imprégner par la thé-rapie du bien-être.

Baladez-vous dans un marché qui étincelle, comme celui des producteurs locaux mis en scène par Thibaut Gamba, le chef du restaurant « la Table » du Clarance, un hôtel particulier au cœur du vieux Lille. Ces fabuleux produits s’inscrivent dans le menu du chef et vous incitent à créer vos propres recettes.

Une astuce pour déguster autrement notre célèbre chicon ? A la Ferme aux Chiconnettes à Achiet-le-Petit, près d’Arras, Véronique et Pascal le cultivent amoureusement et proposent leurs confits d’chicons au spéculoos, au pain d’épices, à la noix, à la mangue, à la figue… Et de croquer à pleine dents la chiconette au chocolat. A vous de l’assortir à vos plats. Réveillez votre âme d’artiste et parsemez de fleurs comestibles et d’herbes aromatiques vos aliments, ces petites merveilles de pigments aux couleurs vives de chez Hortus&Sauvageonnes à Quesnoy-sur-Deûle réveillent votre assiette, à cueillir sur place si le cœur vous en dit.

03. Le panier du tradi

Il y a des bonbons au goût inoubliable de l’enfance dont vous aimez vous souvenir. La bêtise de Cambrai en fait partie, issue d’une bêtise comme son nom l’indique, elle mêle à son croquant mentholé l’anecdote croustillante. D’autres parfums fruités s’ajoutent à la collection et viennent garnir aussi votre panier.
Côté fromage, vous revendiquez haut et fort le Maroilles issu du lait de nos vaches sur nos terres en Thiérache (Nord et Aisne), le plus typique au puissant fumet et finesse en goût. Irrésistible sur une tarte ou flamiche, vous la dévorez sans faim voire sans fin !
Pour vous, le poisson du Nord est celui de nos côtes, notamment le hareng qui règne en grand souverain. C’est à la saurisserie comme son nom l’indique qu’on le saure, le fume après l’avoir trempé un certain temps dans l’eau salée. A Boulogne-sur-Mer, retrouvez cette technique ancestrale aux établissements JC David.
Puis à proximité, la station des 4 saisons Le Touquet, vous cuisine aussi les produits issus de la pêche et les accompagnent de sa pomme de terre à chair ferme la subtile « Ratte du Touquet », à vous procurer sur les étals du marché.
En gâteau, vous avez élu le Battu symbole culinaire de la Picardie Maritime. Cette sorte de brioche riche en beurre et en œufs a la pâte plus aérée et moelleuse parce qu’elle est battue, battue et… Re-battue.
Enfin terminez avec le Genièvre de Houle prés de Saint-Omer, une eau de vie fabriquée par les Persyn père, fils et maintenant petit-fils à boire avec modération…

04. Le panier de l'explorateur

L’exotisme vous enchante et vous enivre d’avance, vous serez donc surpris de découvrir qu’en Baie de Somme on cultive aussi le safran. Anne Poupart épice de son or rouge les plats des restaurateurs qui viennent se fournir chez elle, à la safranière de Romiotte à Ponthoile à quelques km du Crotoy, un trésor à emporter !

Adepte de folklore, embarquez joyeusement sur un bacôve (petite barque à fond plat) pour faire votre marché flottant dans les marais audomarois de Clairmarais. De votre embarcation, les maraichers vous proposent fièrement leurs productions locales, des légumes cultivés in situ dont le chou-fleur, star du marais.

Saviez-vous que l’œuvre de Vauban, la Citadelle d’Arras classée UNESCO cache des trésors gourmands ? Poussez la porte de sa cave « La Finarde » et écoutez l’histoire de ses fromages régionaux, le secret de leur affinage par le maitre de ce lieu, Jean-François Dubois.

Puis rendez-vous au pied du terril du Pas de Calais, à Haillicourt près de Bruay-la Buissière, couvert de pieds de vignes. Qui l’eut cru sur cet ancien site minier ? Ce terril transformé par des vignerons en cépage Chardonnay donne aujourd’hui un vin baptisé « Le Charbonnay ». Amateur de bon vin, dépêchez-vous on se l’arrache sur le marché.

 

05. Le panier du touche à tout

Vous êtes notre Oscar Wilde « Je peux résister à tout, sauf à la tentation ». Et qui dit tentation gourmande dit plaisir de la dégustation et ouverture aux multiples saveurs de notre territoire. Alors trinquez à la santé de tous, puisque vous aimez l’ambiance festive qui pétille et préférez notre Champagne, le Belin ou celui de la maison Pannier. Amateur de spiritueux, le Gin et le whisky d’Hautefeuille à Beaucourt-en-Santerre dans la Somme sont distillés dans le respect de la tradition, du goût et courtisent vos papilles exigeantes.

En fine bouche chocolatée votre cœur flanche pour la douceur du chocolat Beussent fabriqué dans l’arrière-pays Boulonnais, à partir de la fève de cacao. Votre oreille attentive de fin gourmet sait fleurer ici et là les bonnes astuces d’un maitre gastronome, celui du chevalier fouetteur de crème au château d’Enghien dans le domaine de Chantilly vous met l’eau à la bouche. Une fois vos poignets échauffés, l’irrésistible légèreté de la crème Chantilly flattera votre dessert autant que votre palais.

Pas le temps de cuisiner ? Choisissez notre valeur sûre, le plat tout préparé en conserve, Potjevlesch ou bien carbonade une de nos spécialités culinaires flamandes à marier expressément avec de croustillantes frites. Enfin, que mettre dans votre valise une fois que le voyage se termine ? Des souvenirs de bouche évidement, fort de votre mémoire gustative vous aimez vous y replonger avec douceur. Et si vous rameniez un panier gourmand garni de nos produits régionaux ? Gage de saveurs que vous aspirez partager en famille ou avec vos amis gourmands.