© Claire Decraene - Arras Pays d'Artois Tourisme

Le Pays d’Artois du Nord au Sud par la Via Francigena

Rencontres et paysages

La Via Francigena, c’est un total de 3200 km de chemins à parcourir en itinérance douce, un morceau d’Histoire qui regorge de découvertes culturelles et de fabuleux paysages devant lesquels s’émerveiller… mais c’est aussi un formidable moyen de traverser tout le territoire d’Arras Pays d’Artois !

Du Nord au Sud, des tours de Mont-Saint-Éloi à l’église de Rocquigny, le long des 45 km de chemins qui traversent aussi bien les jolis villages bucoliques que le cœur historique de la ville d’Arras, les belles rencontres sont assurées.

Via Francigena_Carnet de Tampons @Claire Decraene - Arras Pays d'Artois TourismeVia Francigena_Carnet de Tampons @Claire Decraene - Arras Pays d'Artois TourismeVia Francigena, Carnet de Tampons © Claire Decraene - Arras Pays d'Artois Tourisme

Prendre le pouls du cœur de l’Artois…

C’est au Xème siècle que Sigéric, archevêque de Cantorbéry, entreprend à pied un voyage entre Canterbury et Rome pour aller à la rencontre du Pape Jean XV. Au retour, il consigne l’itinéraire emprunté en 80 étapes d’environ 20 km chacune. La Via Francigena est née ! L’étape qui va d’Ablain-Saint-Nazaire à Arras vous fait entrer dans le Pays d’Artois par Mont-Saint-Eloi : une formidable première impression. Le sommet de ce Village Patrimoine vous offre un splendide panorama sur la campagne arrageoise.

Besoin de reprendre des forces avant de continuer votre périple ? Allez-donc savourer un délicieux repas à base de produits locaux sur la terrasse de La Table des Tours, depuis laquelle vous pourrez admirer les vestiges de l’abbaye qui rendent ce lieu magique.

… au rythme de vos pas !

Il y a encore bien du chemin à parcourir avant d’arriver à Arras, ville étape de la Via Francigena, puis de se diriger vers Bapaume. Passage obligatoire par Maroeuil pour découvrir sa source aux vertus miraculeuses avant de traverser le marais. Une fois arrivés à Arras, quelques petits détours s’imposent pour profiter de la quiétude des places et de la richesse architecturale du cœur de ville. Après une pause bien méritée à la découverte du patrimoine local, vous n’aurez aucun mal à reprendre votre route grâce aux flèches cuivrées scellées dans les pavés du centre-ville. Direction Bapaume et son beffroi ! Encore quelques kilomètres entre sites de Mémoire de la Première Guerre mondiale et pépites Art déco dans le Sud-Artois avant d’arriver à la frontière sud du territoire, marquée par l’exceptionnelle église de Rocquigny au clocher en dentelle de ciment.

Conseil d'habitant

Avatar femmeAvatar femmeAvatar femme
Autour de Mont-Saint-Eloi

Je pourrais vous parler des ruines de l’abbaye du Mont-Saint-Eloi, qui surplombe l’arrageois du haut de ses 145 mètres d’altitude, avec une vue à 360 degrés ; mais vous connaissez sûrement déjà.

Je vais plutôt vous inviter à vous promener dans le bois, découvrir l’une des dernières églises à flèche à crochets de la région à Ecoivres, la carrière de craie de Bray ou encore les pierres jumelles d’Acq. Vous découvrirez de nombreuses curiosités au gré de votre balade dans les rues du village, comme la rue de la Warde, aménagée par ses habitants.

Clémentine, votre hôte au Choucas des Tours de Mont-Saint-Éloi, café associatif
section-banner-bottom

Infos pratiques