© CRTC Hauts-de-France - Stéphane Bouilland

Respirer le grand large 10 spots apaisants face à l’horizon

Envie de grandiose et d’immensité pour un week-end de dépaysement total loin de l’agitation du quotidien ? Pour contempler ET respirer le grand large, direction le littoral du « Nord » entre Le Tréport et Dunkerque en passant par la Baie de Somme et la Côte d’Opale : il y a forcément un panorama en cinémascope près de chez vous. Du haut d’une falaise, le long d’une digue, depuis une chapelle perchée ou en haut d’un phare, l’horizon se déroule à perte de vue, évolue selon les lumières de la journée, s’anime de vols d’oiseaux… Laissez-vous bercer par le ressac des vagues, cheveux au vent iodé !

 

Le Touquet-Paris-Plage Dunes au soleil couchant © CRTC Hauts-de-France - Ishak NajibLe Touquet-Paris-Plage Dunes au soleil couchant © CRTC Hauts-de-France - Ishak NajibLe Touquet-Paris-Plage Dunes au soleil couchant © CRTC Hauts-de-France - Ishak Najib
Malo-les-Bains / Dunkerque

01. La digue de Malo

« On se fait une digue » ? En route pour celle de Malo-les-Bains festonnée de cabines de plages colorées et de jolies villas « Belle époque ». Longez la mer les pieds dans l’eau, respirez le nez au vent : il vient de loin ! Puis détendez-vous, tout simplement, en terrasse, contemplez la mer, amusez-vous de la mine réjouie des enfants qui passent une glace à la main… Le bon vivre quoi !

Escalles

02. Vue à 360° au Cap Blanc-Nez

 

 

Une immersion dans l’immensité du large où le ballet incessant des ferries vous invite au voyage… Cheveux aux vents (oui, au pluriel, c’est tonique !) et les poumons emplis de cet air iodé pur, du haut de la falaise crayeuse du Cap Blanc-Nez à 134 m de hauteur, vous pouvez toucher du regard la Grande-Bretagne et scruter son acolyte tout proche le Cap Gris-Nez et tout cela à hauteur de goéland. L’accès à ce site labellisé «Grand Site de France» est déjà une promesse. Par le sentier des douaniers qui longe la falaise, la lande exposée aux embruns salés vous donnera déjà un avant-goût, celui d’être ailleurs !

Le Touquet-Paris-Plage

03. La Baie de Canche depuis le Touquet

Vous voulez vous éloigner de l’agitation de la célèbre station de la Côte d’Opale pour retrouver une nature sauvage et authentique ? C’est très facile ! L’estuaire de la Canche et sa baie que vous pourrez rejoindre par les dunes après avoir quitté la digue au niveau de « l’Aqualud » est un site idéal pour observer la faune et la flore.

Res-pi-rez devant la vue imprenable sur l’estuaire en compagnie des phoques et des oiseaux migrateurs. L’air du large mêlé aux essences boisées de la forêt toute proche vous procurera un moment de ressourcement et de reconnexion tant avec Dame nature qu’avec vous-même! Et puis la perspective du retour au monde avec un café en terrasse après un peu de shopping rue Saint-Jean complète l’expérience immersive !

Ault/Mers-les-Bains

04. Les falaises d’Ault

Les falaises de craie : « un balcon sur la mer » tout de verticalité vertigineuse ! Culminant à près de 80m entre Mers-les-Bains et Ault, c’est un point de vue formidable sur l’immensité de la mer. Un conseil pour impressionner votre amoureux(se), empruntez les petits sentiers du bois de Cise et mettez vos cinq sens en éveil. « Une perle de verdure, un bois maritime naturel situé au creux d’une valleuse suspendue » tapissés de jonquilles au printemps. Et d’ail des ours !
Et si vous avez la chance de venir un jour de grandes marées, prenez place tout là-haut et observez la montée des eaux, c’est impressionnant !

Audinghen

05. Le cap Gris-Nez depuis la plage et le restaurant La Sirène

Bien installé à la table du restaurant « la Sirène » sur le site des 2 Caps, labellisé « Grand Site de France », entre Boulogne-sur-Mer et Calais, vous aurez l’impression, devant votre plateau de fruits de mer ou votre café, de faire une traversée transatlantique avec les îles britanniques en ligne de mire. L’air iodé vous pénétrera à la vue de ce spectacle de haute-mer subtilement accompagné par la carte du chef Jean Bouloy : homards grillés et panorama… Une association entre plaisir des yeux et des papilles pour des sensations inédites !

Saint-Valery-sur-Somme

06. Vue sur la Baie de Somme depuis la Chapelle des marins

Prenons un peu de hauteur à Saint-Valery, cette cité médiévale de la Baie de Somme perchée sur une falaise qui domine la baie. Il y a bien sûr la vue sur la vaste échancrure et Le Crotoy, depuis la porte fortifiée Guillaume le Conquérant. Mais si vous prolongez la balade vers le Cap Hornu, toujours sur les hauteurs, voilà la Chapelle des marins pleine de légendes historiques. Installez-vous sur le banc face à l’horizon, oubliez vos soucis : la vue sur la baie est IM-PRE-NA-BLE !
Cette chapelle, de style néo-gothique construite en 1878, est dite « des marins » car elle est ornée, non pas d’un coq mais d’un goéland et les marins en naviguant dans les parages faisaient retentir la corne de brume pour saluer l’édifice.

Wimereux

07. Se faire une digue à Wimereux

Ambiance « Belle Epoque », avec ses villas anglo-normandes côté ville et cabines de plage blanc et bleu, côté plage, la digue de Wimereux qui ne se déploie que sur 1km et demi est un « must » qui se « fait » par tous les temps, de jour comme de nuit. Lorsque le soleil darde ses rayons, votre regard sera happé par le ressac de la mer et la vie trépidante de la plage, avec au loin, les côtes anglaises. Lorsque le temps est à la pluie, cette promenade vivifiante ne manque pas de charme avec le spectacle des villas et de la digue grouillante d’admirateurs à pied. Savourer une glace artisanale, le visage fouetté par les embruns est un pur bonheur !
Et puis quel que soit le moment, vous serez baigné par la lumière si particulière de la si bien dénommée « Côte d’Opale ».

 

Cayeux-sur-Mer

08. Un coucher de soleil sur la plage

La plage de Cayeux-sur-Mer s’étire jusqu’à la Pointe du Hourdel ! 14km pour se poser, seul, en amoureux, en famille, entre amis : l’émotion est toujours là face à l’immensité de la mer au coucher du soleil. A marée basse avec le sable qui scintille ou à marée haute, c’est juste magique ce soleil qui se pose sur l’horizon et enflamme le ciel de jaune, orange, rouge ! Les pieds dans le sable ou depuis le chemin de planches : LE spot photo pour emporter avec vous quelques rayons vitaminés.

 

Calais

09. Du haut du phare de Calais

Il se dresse tel une grande dame blanche de 51m de haut. Revêtu d’un manchon noir à son sommet, le phare de Calais, dans le quartier des Courgain, âme maritime de la ville entre le front de mer et la plage, se distingue le jour pour les marins par ce contraste de couleur, noir et blanc, et, la nuit, par ses éclats groupés en 15 secondes chrono pouvant porter jusqu’à 43km à la ronde !

Prenez tout votre temps pour gravir les 271 marches qui vous mèneront jusqu’au balcon. Vous serez récompensés par un panorama inédit sur le port et par le ballet des ferries, des bateaux de pêche, des catamarans géants. Par temps clair, les blanches côtes anglaises se dessinent à l’horizon. Pensez à prendre vos jumelles et couvrez-vous car le vent peut souffler très fort tout là-haut ! Si vous faites cette ascension dans la matinée vous pourrez de surcroît assister au spectacle animé du marché quotidien !

Dunkerque

10. Le beffroi Saint-Eloi

Vue à 360° garantie ! Le beffroi de Dunkerque, construit en 1440 et classé à l’Unesco, culmine à 58m et offre un superbe panorama sur la ville, le port… et la mer bien-sûr ! Pas de panique : un ascenseur vous amène presqu’en haut ; plus qu’une soixantaine de marches pour finir l’ascension et s’émerveiller d’une vue imprenable sur la mer du Nord et les côtes de la Belgique toutes proches.