© CRTC Hauts-de-France - Nicolas Bryant

Traverser la Baie de Somme à pied

S’ouvrir simplement aux éléments, retrouver cette dimension originelle du ressenti, comme une succession d’instants intenses où nos routines n’ont plus prise. Debout au cœur de l’infinie Baie de Somme – labellisée Grand Site de France et classée parmi les plus belles baies du monde, excusez du peu – nous nous découvrons reliés à l’univers tout entier, permettant à notre esprit de s’apaiser.

Baie de Somme_traversée de la baie à pied © Benoit BremerBaie de Somme, traversée de la baie à piedBaie de Somme, traversée de la baie à pied© CRTC Hauts-de-France - Benoit Bremer

La traversée de la Baie de Somme : une impression de « bout du monde »

Prêts pour une traversée à pied de la baie, à travers chenaux et mollières ? Suivons le guide : Jean-Luc, agréé Qualinat. Sa présence est indispensable tant la baie est mouvante, vivante et les courants capricieux.
On s’élance du Crotoy pour rejoindre Saint-Valery-sur-Somme en face. L’air marin à plein poumons, les oiseaux partout. Nous voilà sur le sable, le calme de la baie s’offre à nous. La sensation d’être ailleurs, au milieu de nulle part, est tenace. Le sol se fait très vite sablonneux, puis vaseux. On se concentre sur ces sensations sous nos pieds, en savourant un sacré luxe : le silence.

Petite pause devant un tapis de salicornes, le haricot de mer, croustillant sous les dents, 100 % vitamines et oligoéléments. Une fois passé sans encombre les sillons et les serpentins d’eau creusés par la mer, notre guide ramasse un objet noir : de la tourbe que des coquillages ont creusée. Puis, plus loin, deux plantes : la soude maritime (qui se cuisine en beignets) et l’obione appelée chips de mer. Délicieux !

Une faune et une flore exceptionnelle

Notre guide se retourne vers Le Crotoy, l’Hôtel des Tourelles paraît bien loin ! Tandis que de Saint-Valery, le sifflet du petit train à vapeur nous parvient encore à peine. Magique. Jean-Luc évoque alors le parc ornithologique du Marquenterre, les bancs de sable du Hourdel où, à marée basse, on est sûr d’observer des phoques à la jumelle… Un sillon se fait plus profond et plus large. Nous avons de la vase jusqu’aux mollets, nous glissons, jusqu’à perdre l’équilibre et même les chaussures pour certains !
Nous poursuivons notre route, contournant un troupeau de plusieurs centaines de moutons de pré-salés. C’est le moment de présenter Saint-Valery-sur-Somme qui nous tend les bras. Jean-Luc raconte comme personne le quartier des marins, la cité médiévale, le marché du dimanche matin… De l’eau à nos pieds. Idéal pour nous laver un peu. C’est déjà l’heure de quitter et remercier Jean-Luc pour cette balade revigorante !
Devant nous, la baie est là, encore plus vivante. Nous la longerons en rentrant à vélo jusqu’au Crotoy, ou à bord de ce petit train qui nous saluait tout à l’heure. Ce sera encore un grand bol d’air, plein les yeux.

Conseil d'habitant

Lucas JusticeLucas JusticeLucas Justice
Un très bon resto au Crotoy !

 

« Je connais une adresse parfaite pour se régaler au Crotoy : le Bistrot de la Baie ! J’y ai goûté récemment un hamburger au bar et aux oreilles de cochon dont je me rappelle encore… La carte n’est composée que de produits locaux, des plats traditionnels revisités, le cadre est super agréable. Allez-y avec les enfants : les repas sont bien adaptés pour eux et c’est un resto familial dans lequel ils pourront remuer s’ils en ont envie. »

Lucas JUSTICE, guide nature en Baie de Somme
section-banner-bottom

Infos pratiques