© CRTC Hauts-de-France - AS Flament

Historial de la Grande Guerre : le conflit dans toute son ampleur et son humanité

Si les enfants connaissent les grandes dates du conflit grâce à leurs livres d’histoire, les emmener à l’Historial de la Grande Guerre de Péronne leur donnera à comprendre la guerre autrement.

Péronne _ Historial de la Grande Guerre © CRTC Hauts-de-France - Nicolas BryantPéronne _ Historial de la Grande Guerre © CRTC Hauts-de-France - Nicolas BryantPéronne, Historial de la Grande Guerre © CRTC Hauts-de-France - Nicolas Bryant

Voilà une approche originale de la Grande Guerre, qui met les belligérants sur un pied d’égalité à travers une chronologie réinterprétée et claire, avec foule d’anecdotes et témoignages qui retracent le quotidien de ceux qui l’ont vécue. Dans ce musée international, du recul, de la hauteur et point de parti pris : parce que le conflit a été lourd pour tous, sans considération de camp, de grade, ni de nationalité.

Ce sont aussi des anonymes qui sont mis en avant : on partage leur peur, leur malheur mais aussi leur courage et les valeurs d’entraide qui les liaient sur le front, dans les tranchées, mais aussi à l’arrière où la vie s’organisait. La muséographie est moderne et fait la part belle aux œuvres d’art, souvent produites par les soldats eux-mêmes durant les moments d’attente. Grâce à une application destinée aux 6-13 ans, l’Historial passionne les enfants en les mettant « dans la peau » d’un reporter : à la recherche d’indices dans le musée ils mèneront une enquête qu’ils pourront ensuite s’envoyer par mail. Un bon moyen de retenir plus que l’essentiel de la visite. En sortant, vous arpenterez le « Jardin d’Eutychia », un jardin de la Paix irlandais et nord-irlandais installé dans les douves du château qui abrite l’Historial.

Conseil d'habitant

Alexia Compere Haute SommeAlexia Compere Haute SommeAlexia Compere Haute Somme
La rando sportive de Bois Marières et Vallée Malamain

C’est mon coup de cœur que je partage ici avec vous pour découvrir à la fois le côté nature et le côté mémoire de cette partie de la région. La rando de Bois Marières démarre devant l’église art déco du charmant petit village de Cléry-sur-Somme. Les paysages sont inattendus ! Des vallons, des plaines, les méandres de la Somme… Tantôt on traverse des petits bois, tantôt on contourne les étangs. On se prend au jeu de la randonnée silencieuse et on écoute la nature, on observe au loin, on scrute les feuillages, on partage ses impressions. Quand on imagine que ce territoire a été un lieu de combat important durant la Grande Guerre, le regard prend une autre dimension et l’émotion s’en mêle. C’est une randonnée qui fait du bien tant au corps qu’à l’esprit.

Alexia COMPERE, experte des sorties-nature et du patrimoine de la Grande Guerre en Haute-Somme
section-banner-bottom

Infos pratiques