© Lille, Promenade en famille à la Citadelle | CRTC Hauts-de-France - AS Flament

Le charme des sites fortifiés

Changez de regard ! Laissez-vous surprendre par le charme des sites fortifiés de la région, devenus des lieux de promenade immersifs parmi des vestiges historiques fascinants. Des villes, des citadelles, des églises, des musées qui racontent au-delà de l’importance stratégique de la région pour le royaume de France, la reconversion d’un patrimoine créé pour l’essentiel sous l’égide de Vauban. Une balade dépaysante et pleine de surprises dans des lieux inhabituels !

Le Quesnoy

01. La ville "couverte de chênes" !

« Couverte de chênes », c’est l’origine du nom du Quesnoy situé au cœur du Parc Naturel de l’Avesnois, près de la forêt de Mormal où le chêne est roi. Mais ce qui fait la particularité de ce site c’est d’avoir conservé ses remparts intacts. Vous verrez dérouler lors d’une promenade sur les fortifications l’art de la défense entre le XVIIème et le début du XXème siècle ! L’ingénieux Vauban y expérimente son système de défense hydraulique avec écluses et barrages permettant par simple inondation des fossés de barrer la route aux envahisseurs. Aujourd’hui Vauban renaît mais autrement ! Allez en famille visiter la ferme pédagogique, l’observatoire ornithologique et la roselière ou, après une balade de 2,5 km sur « Le chemin sur l’eau », faire le tour de l’étang. Vous pourrez, début août, lors du défilé carnavalesque du « Bimberlot » apercevoir les géants Pierrot Bimberlot et Maori, suivis des habitants, déambuler le long des remparts. Les enfants vont adorer !

Lille

02. La Citadelle Vauban, reconnue Reine des citadelles

 

 

Une véritable petite ville entourée de 5 bastions formant une étoile. Édifiée sur le Champ de Mars et devenue le poumon vert de la métropole lilloise, cette place fortifiée par Vauban sur ordre de Louis XIV qui venait de conquérir Lille est appelée « la Reine des citadelles » ! Elle fut le théâtre d’innovations et de prouesses techniques car il s’agissait non plus de construire en hauteur mais épais et solide pour amortir l’impact des boulets. Entre 1668 et 1673, un chantier mené tambour battant, avec, pour sa construction, des chiffres édifiants : plus de 2 000 hommes, 60 millions de briques, 3,3 millions de parpaings, 60 000 pieds de grès et le creusement du canal de la moyenne Deûle. C’est aussi la première fois que Vauban conçoit un lieu de casernement moderne où les soldats vivent dans l’enceinte des fortifications.

Une petite balade vous tenterait pour découvrir ce lieu chargé d’histoire ? Allez à la rencontre des canards et poules d’eau en vous promenant le long des remparts (2,5 km). Peut-être que le héron cendré ou le martin pêcheur vous feront l’honneur de leur présence ? Le parc avec le Bois de Boulogne tout proche est l’endroit idéal pour une pause au vert pour les promeneurs, les joggeurs, les cyclistes et les familles avec poussettes. Si vous apercevez des moutons ou des chèvres qui paissent paisiblement, c’est normal ! Ils assurent la tonte naturelle de ces quelques 70 ha. Pour les intrépides, tentez la tyrolienne qui vous transportera à 10 m de hauteur ! Une autre façon de vous plonger dans l’histoire et la nature.

Thiérache

03. Balade-découverte autour des églises fortifiées

Vous recentrer sur l’essentiel ? Direction le dépaysant bocage de Thiérache qui, entre églises fortifiées, bois, forêts et rivières, vous offrira une pause nature inédite chargée d’histoire.

C’est que ce bocage apaisant aux airs de Normandie fut longtemps terre-frontière âprement disputée. A cheval, à vélo ou à pieds sur l’Eurovéloroute, vous pourrez visiter l’une des quelques 60 églises fortifiées, réalisées bien souvent par les villageois eux-mêmes lassés des pillages et ravages des guerres et invasions. Curiosités de briques et de pierres aux allures de forteresses, elles s’imposent dans les villages avec leurs donjons, tours, échauguettes et meurtrières. Elles sont cependant toutes différentes et parmi celles-ci, le château-fort de Guise, ancienne place-forte millénaire des célèbres Ducs de Guise, ne vous laissera pas insensible avec son puissant donjon et ses 17 hectares de fortifications. L’église Saint-Martin de Montcornet, témoin de la transition entre le roman et le gothique, d’une symétrie parfaite, celle de Notre-Dame de Plomion, imposante, celle de Notre-Dame de Vervins au style gothique flamboyant, ou encore l’étonnante église porche de Saint-Médard, près de la mare, dans le charmant petit village de Parfondeval (un des plus beaux villages de France selon le Reader’s Digest), vous élèveront l’âme !

Boulogne-sur-Mer

04. Sur les hauteurs de la citadelle de Boulogne

Citadelle de Boulogne, tel est le nom donné à la ville haute, entourée de fortifications médiévales. Les puissants remparts ont été édifiés entre 1227 et 1231 par le comte Philippe Hurepel succédant aux enceintes d’un camp militaire romain. Boulogne-sur-Mer est d’ailleurs l’une des rares villes où l’on trouve encore des traces de l’époque romaine. Poussez l’une des quatre portes pour découvrir ce que renferme ce quadrilatère : la vieille ville et ses nombreux monuments historiques, parmi lesquels le château et la Basilique Notre-Dame.

A la recherche d’un point de vue digne de ce nom ? Profitez de la promenade des remparts sur le chemin de ronde pour avoir une vue d’en haut sur la basse ville, les parcs et jardins, la mer et même la campagne boulonnaise.

Labellisée Ville d’Art et d’Histoire depuis 1986, Boulogne-sur-Mer est une étape incontournable où tourisme et culture animent la ville. De fin juin à mi-octobre, vous pourrez vivre l’expérience du jardin éphémère installé place Godefroy de Bouillon depuis… 2007 !

Montreuil-sur-Mer

05. Détour par la ville aux 36 clochers

Seul port du domaine royal entre 987 et 1204, Montreuil-sur-Mer possède de véritables atouts touristiques classés Monuments Historiques : ses remparts et sa citadelle. C’est au XIIIème siècle que Philippe Auguste décide de construire un château et des remparts dans cette petite ville qui a ensuite été ravagée en 1537 par Charles Quint. A la fin du XVIème siècle, le château royal est transformé en citadelle bastionnée en étoile. Vauban apportera sa pierre à l’édifice en construisant un chemin-couvert autour des fossés, plaçant Montreuil à l’arrière du Pré Carré.

Octroyez-vous une promenade dans la Cité des Remparts, élue deuxième village préféré des Français en 2016, montez en haut des remparts et profitez d’une vue imprenable sur les prairies du pays montreuillois. Visitez en famille le musée Roger Rodière, au cœur de la citadelle, qui retrace l’histoire de la ville. Un voyage dans le temps passionnant pour petits et grands.

Bergues

06. Balade dans l'enceinte berguoise

 

 

Bergues, cette ville flamande devenue célèbre internationalement, cela vous dit quelque chose ? Au-delà de son beffroi classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco, ses remparts l’entourant entièrement représentent un atout touristique pour la ville.

En pénétrant dans l’enceinte berguoise, préservée dans sa quasi-totalité, vous pourrez observer de nombreux témoins de ses différentes périodes de construction, allant du XIIIème siècle au XVIIIème siècle. Vous pourrez apprécier les 5300 mètres de remparts agrémentés de quatre tours, dont une partie est médiévale et l’autre relève d’une construction de Vauban. Pour cela, passez par l’une des cinq portes fortifiées ou faufilez-vous par une brèche dans les remparts.

En visite libre ou guidée, seul, entre amis ou en famille, les remparts de Bergues vous réservent un moment privilégié.

Chemin des Dames

07. Observez l'architecture militaire du Fort de Condé

Situé proche du Chemin des Dames entre Laon et Soissons, le Fort de Condé vous surprendra par son architecture basée sur la pierre calcaire du soissonnais, œuvre de Séré de Rivières, imaginée après la défaite de la France en 1870. Pendant la Grande Guerre, cette fortification militaire était prévue pour abriter des centaines d’hommes, des chevaux et des munitions. En partie détruite suite à ces quatre années de conflit, elle a été restaurée au fil des années pour devenir l’un des monuments les plus visités de l’Aisne.

Idéal pour passer un moment en famille, le fort vous propose des jeux de piste, des parcours de randonnée, une aire de jeux et de pique-nique ainsi que des expositions et spectacles. De quoi ravir petits et grands !

Ambleteuse

08. Entre terre et mer au Fort Vauban

Majestueux. Cet adjectif correspond parfaitement au Fort d’Ambleteuse, aussi surnommé Fort Vauban. Cerné par les vagues, il s’agit du seul fort en mer demeurant entre Cherbourg et la Belgique.

Dernier des sept forts de la rade de Boulogne la Côte de fer, il a été érigé sous le règne de Louis XIV, roi Soleil, dans le but de défendre la ville d’Ambleteuse, servant de grand port militaire. En ruines au sortir de la Seconde Guerre Mondiale, il a été vendu pour un franc symbolique à l’association des Amis du Fort d’Ambleteuse qui prend soin de ce joyau. Œuvre de Vauban, il témoigne aujourd’hui du patrimoine militaire de la région. Un passage par Ambleteuse, village typique de pêcheurs, vous offrira la chance de profiter pleinement d’un patrimoine naturel et culturel unique.

Arras

09. A la découverte de la petite ville dans la ville d'Arras

La « belle inutile ». C’est le surnom donné à la citadelle d’Arras, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2008.

Construite par Vauban au XVIIème siècle, elle contribuait à l’époque à défendre la France et surveiller la population arrageoise. Petite ville dans la ville, cette citadelle fortifiée abrite aujourd’hui diverses structures : le siège de la Communauté Urbaine d’Arras, des logements, des entreprises…

Véritable site de nature où se promener entre arbres et ruisseaux, elle vous promet un moment paisible et ressourçant. Si vous recherchez plutôt une ambiance musicale, rendez-vous le premier week-end de juillet. Chaque année, lors du Main Square Festival, la citadelle se transforme en véritable scène musicale géante pour vous proposer une programmation internationale inédite.

En somme, une citadelle aux multiples casquettes !

Maubeuge

10. Fortifications de Maubeuge, ôde à la promenade

 

 

Les fortifications de Maubeuge, signées Vauban, sont un véritable havre de paix appelant à la promenade et à la contemplation.

La construction des premiers remparts remonte au Moyen-Âge. A son arrivée, Vauban décide d’intégrer Maubeuge au Pré Carré en détruisant la majorité de l’architecture et en ne gardant que deux portes et au XIXème siècle, Séré de Rivières apporte sa touche en ceinturant la ville de forts.

Pourquoi les remparts de Maubeuge sont-ils si uniques ? Ils entourent désormais non seulement un musée, mais aussi un zoo, au cœur d’un somptueux parc arboré en plein cœur de ville. Entre nature, animaux et remparts, Maubeuge vous promet une expérience inoubliable à faire avec les enfants !