© Angélique Lyleire

L’épopée humaine

Qu’y a-t-il de commun entre la fabrication du verre, de la dentelle, de la nacre, l’épopée minière et la production de la fonte ? La main de l’homme, celle qui, avec minutie, travaille des matières d’exception toujours d’actualité, l’histoire d’une épopée humaine ou celle d’un homme visionnaire. Mais toujours made in Hauts-de-France !

Méru_Musée de la Nacre et de la Tabletterie© Musée de la Nacre et de la Tabletterie© Musée de la nacre et de la tabletterie _ Jean Baptiste QuillienMéru _ musée de la nacre et de la tabletterie _ mouchetage des dominos Méru, Musée de la nacre et de la tabletterie, mouchetage des dominos © Musée de la nacre et de la tabletterie - Jean-Baptiste Quillien
Sars-Poteries

01. L’épopée des souffleurs de verre

À Saint-Gobain, dans l’Aisne, on a fabriqué les fameuses glaces de la Galerie de Versailles. Dans la Somme, on façonne les flacons de parfum des plus grandes maisons. Dans l’Avesnois, au milieu du bocage, le verre prend encore un autre éclat !

Si vous apercevez comme posé au milieu d’une pâture une forme géométrique qui rappelle le cristal de silice, vous êtes arrivé au MusVerre, l’antre des souffleurs de verre ! Ce qui frappe dès l’entrée, ce sont ses volumes de cathédrale : écrin d’un blanc immaculé pour des pièces uniques en verre d’une pureté absolue. C’est tellement beau qu’on s’avance un sourire accroché aux lèvres. La magie opère ! Hypnotisé par les reflets aux mille couleurs entre les « bousillés », pièces que les ouvriers verriers pouvaient réaliser pendant leur pause ou par les pièces très contemporaines.

Admiratif devant l’art des souffleurs dans les ateliers attenant au musée ou au musée du verre à Trélon où toutes les étapes de fabrication du verre n’auront plus de secrets pour vous. Et si vous sillonnez le territoire, levez la tête pour apercevoir les fameux « épis de faîtage » qui couronnent les toits des maisons de Sars-Poteries et des villages alentours depuis le début du XXème siècle. Des épis de verre soufflé que les habitants hissent comme autant d’étendards, symbole de leur fierté d’appartenance à ce pays d’artisans-orfèvres. Le verre c’est toute une poésie !

Guise

02. Godin et l’utopie sociale

Le familistère de Guise

 

 

L’histoire de Jean-Baptiste Godin qui, d’un petit atelier de fabrication de poêles en fonte dans l’Aisne, a fait une véritable entreprise de 1500 ouvriers, est l’illustration par excellence de l’ADN du territoire des Hauts-de-France : esprit d’entreprise et bienveillance sociale.

L’architecture de cet énorme édifice inspiré par le phalanstère traduit la volonté de Godin de rechercher le bien-être de ses ouvriers en concevant une véritable petite ville avec tous ses services : appartements, jardins, buanderie, écoles, théâtre et piscine… «Le travail est central, c’est la mission dévolue à l’homme sur terre, il doit être l’objet de tous les égards sociaux et de la plus stricte justice sociale», voilà qui campe le personnage. On en oublierait presque le travail d’excellence qui se perpétue ici : les cocottes Godin qui, à l’image des cocottes Le Creuset fabriquées à Fresnoy-le-Grand, sont un gage de la qualité d’antan, en vente à la boutique. Tout comme les sublimes poêles Godin, les cocottes pourront compléter avec bonheur votre batterie de cuisine ! C’est un best-seller mondial !

Lewarde - Bruay-la-Buissière

03. Pays de mineurs

Exploration inédite au cœur de la mine

Descendez dans la mine au Centre Historique Minier à Lewarde installé sur l’ancien carreau de la Fosse Delloye pour vivre l’expérience si particulière « du fond » au cœur des galeries. Devant vous se déroule l’histoire de l’activité minière qui a contribué à l’essor économique de la France pendant 3 siècles, avec abnégation, endurance, solidarité ; des valeurs nobles ! Vous pouvez débuter votre exploration par la salle «des pendus» (où les mineurs suspendaient leurs vêtements), suivie de la lampisterie… Mais le clou c’est la descente par un ascenseur dans la mine. Sensations fortes assurées !

Autre expérience :

Très différente mais tout aussi authentique, à la Cité des Electriciens à Bruay-la-Buissière : une nuit dans la chambre de Roger, Liliane, Jean-Baptiste… Des anciens mineurs qui ont prêté leur nom à cette réhabilitation réalisée par des designers. Vous vous sentirez « comme à la maison » et vous pourrez peut-être les croiser lors de votre séjour ! Et à côté des rencontres authentiques, voici les assiettes qui ravigotent : poireaux Malabare, poiriers Beurré Hardy, pommiers Précoce de Wirwignes… Autant de variétés anciennes cultivées par les familles de mineurs, dans les jardins de la Cité et servis au restaurant le « Carin Gourmand » pour vous ressourcer lors d’un week-end minier !

Calais - Caudry - Chantilly

04. Denteliers d’exception

Dentelle «made in France»

Qu’elle soit blanche ou noire, elle fait toujours rêver la dentelle, symbole de la féminité. Que ce soit à Calais à « la Cité de la Mode et de la Dentelle », à Caudry au « Musée des Dentelles et des Broderies » ou au « Musée de la dentelle » de Chantilly, elle est unique ! Côté dentelle blanche, à chacun sa spécialité : Calais pour la lingerie et Caudry pour l’habillement. Rien à voir avec la dentelle tricotée, celle-ci porte le label Dentelle de Calais-Caudry®, gage de haute qualité ! Dans les deux musées vous pourrez assister à la démonstration de la fabrication de la dentelle par les tullistes à bord des énormes machines «Leavers» (les dernières au monde) et une balade parmi des pièces originales.

Vous l’avez compris, ce savoir-faire d’exception en a séduit plus d’une et Kate Middleton pour son mariage ne s’y est pas trompée puisque la dentelle de sa robe de mariée a été confectionnée à Caudry ! Côté dentelle noire, direction Chantilly ! Suivez du regard les motifs floraux sur un fond de mailles hexagonales de cette dentelle particulièrement fine. Alors, blanche ou noire, la dentelle made in Hauts-de-France, une signature repérée par les entreprises de luxe !

Méru

05. L’art de la nacre et de la tabletterie

Quand coquillages et crustacés se transforment en boutons, jeux de dominos… C’est au Musée de La Nacre et de la Tabletterie à Méru dans l’Oise que cela se passe ! Vous serez hypnotisé par le reflet irisé des boutons, tablettes, éventails, jeux de domino, tout en nacre ! Un spectacle à nul autre pareil !

Autrefois, le travail de la nacre était une entreprise familiale qui fit la réputation de Méru. Ce savoir-faire ancestral s’est perpétué et est superbement mis en scène au Musée de la Nacre et de la Tabletterie. Le façonnage de la nacre nécessite minutie et délicatesse. Quand l’on sait que les grandes maisons de couture parisiennes sont toujours à l’affût de cet artisanat d’art, cela ajoute encore du piment à la visite !

Revivez avec émotion, grâce à des guides démonstrateurs, la fabrication d’un bouton de nacre dans un atelier de boutonnier fidèlement reconstitué et activé par une machine à vapeur. Amusez-vous du contraste entre le volume (et le bruit !) des machines et la délicatesse de l’objet fini. Visitez les collections et vous ne pourrez résister au charme des jumelles de théâtre recouvertes de nacre, aux éventails, au coupe-papier sculpté de poissons et feuillage ni à l’élégant fume-cigarette comme extrait des années 50 ! L’achat d’un petit objet à la boutique est indispensable pour en immortaliser le souvenir !