© Tourisme en Pays De Saint Omer - Philippe Hudelle

Dans le marais audomarois de Saint‑Omer

évasion très nature avec les enfants

« Ne mangez rien que votre arrière-grand-mère ne reconnaîtrait pas comme un aliment » (*). Saine injonction qui sied bien à l’endroit : on y cultive des légumes depuis près de 1 000 ans ! Le sol tourbeux est riche et noir, et pour parcourir les 3 400 hectares de cette « terre de haute compétition » (dixit Jean-Pierre Coffe), 160 km de rivières à explorer en escute. Emmenez les enfants : ils vont comprendre le cycle des saisons et se réconcilier avec le chou !

(*)Michael Pollan

Saint-Omer, Choux-fleurs des marais audomarois ©CRTC Hauts-de-France - Philippe HudelleSaint-Omer, Choux-fleurs des marais audomarois ©CRTC Hauts-de-France - Philippe HudelleChoux fleurs des marais audomarois © CRTC Hauts-de-France - Philippe Hudelle

Sur l’eau dans le marais audomarois, temple des légumes !

Poser le pied sur une escute, longue barque plate, avant-même de quitter la rive, c’est déjà faire le plein de sensations. « Jusque dans les années 70, des enfants ne pouvaient aller à l’école qu’en escute », annonce Rémy Colin, le faiseur de bateaux. Même le facteur effectue ses tournées en bateau. C’est dire l’immensité de ce labyrinthe semi-aquatique. Seul moyen de communication et de travail, donc, le bâcove ou l’escute, plus petit, poursuivent aujourd’hui leur cabotage de saison. « Depuis cinq générations nous faisons du maraîchage » dit Rémy, et les maraîchers du coin transportent encore sur l’eau leur cargaison de choux-fleurs des marais (Saint-Omer est la capitale française du chou-fleur d’été !), de carottes de Tilques, d’endives de pleine terre, de poireaux Leblond, d’artichauts gros vert de Laon.

Réserve mondiale de biosphère

Humez le marais, le nez au vent, écoutez bruisser les saules, regardez onduler les fleurs de nénuphars blancs et jaunes, guettez le héron cendré, le blongios nain dans les roseaux au crépuscule, le grèbe huppé : le spectacle vaut le déplacement. Le bain de nature préservée, total, vaut au marais audomarois d’être classé parmi les « réserves mondiales de biosphère » par l’Unesco. Sur place, donc, entre deux clapotis, n’oubliez pas de respirer à pleins poumons.

Conseil d'habitant

Bruno DelforgeBruno DelforgeBruno Delforge
Sillonner les richesses du territoire en véhicule ancien

 

Si vous souhaitez découvrir plus largement le Pays de Saint-Omer, l’idéal reste pour moi la balade en voitures anciennes. Prenez une 2CV, une Fiat 500, une Méhari ou encore un Combi VW, nous vous fournirons alors un parcours par les routes pittoresques qui vous permettra de découvrir Cassel, le village préféré des français 2018, le moulin de Watten, le Blockhaus d’Eperlecques, la Distillerie Persyn (élu meilleur genièvre au monde en 2018), les Abbayes de Wisques, l’ascenseur à bateaux des Fontinettes…

Bruno Delforge, spécialiste des sorties dans l'Audomarois
section-banner-bottom

Infos pratiques

Adresse

7 Place Victor Hugo

62500  SAINT-OMER

Contact

Tél: +33 (0)3 21 98 08 51

www.tourisme-saintomer.com

Adresse

Avenue Joffre

62500  SAINT-OMER

Contact

Tél: +33 (0)3 21 11 96 10

www.lamaisondumarais.com

Adresse

43 Route de Clairmarais

62500  SAINT-OMER

Contact

Tél: +33 (0)6 08 09 94 88

www.lesfaiseursdebateaux.fr

Adresse

3 Rue du Marais

62500 CLAIRMARAIS

Contact

Tél: +33 (0)3 21 39 15 15

www.isnor.fr