Roubaix _ fresque de Ted Nomad © Roubaix TourismeRoubaix _ fresque de Ted Nomad © Roubaix Tourisme
©Roubaix, fresque de Ted Nomad |Roubaix Tourisme

Roubaix street art

Tout un art en clins d’œil à l'histoire

Dès le hall de gare, le boulevard invite au voyage vers les boutiques de mode, vers la Piscine- Musée, vers des murs débordant de couleurs, de créativité et de jeux de mots. La « ville aux cent cheminées » rend hommage à son histoire industrielle et à l’histoire tout court. Du street art, Roubaix est une capitale mondiale, grouillante et magnétique, comme lorsqu’ elle « faisait drap de toute laine ».  Flâneries entre œuvres inspirantes, bar à tricotage et restos-théâtres.

Oeuvre Pi 80 Street Art Roubaix©Anne TomczakOeuvre Pi 80 Street Art Roubaix©Anne Tomczak
©Roubaix, oeuvre Pi 80 Street Art |Anne Tomczak

I love Roubaix

Dès la sortie de la gare, ça démarre fort … Ici, RoubaixYork ! Un Roobey en lettres géantes surplombe le parking. Le graffeur roubaisien joue avec l’orthographe de sa ville natale et avec celle du graffeur Obey, l’artiste américain Shepard Fairey, dont le portrait d’Obama est dans tous les esprits. Dès le Dép’Art Urbain du parcours street art, le P du panneau bleu est rebaptisé : Poésie. Dans les coursives du parking-galerie, des œuvres de Jef Aerosol, Kelu Abstract, Gregos, Toctoc… Les artistes féminines sont à la pointe. Carole B peint au pochoir Simone Weil. Légende : Liberté, Légalité, Féminité. Miss.Tic, connue pour la série de timbres postes Femme de l’être, délivre un…  « permis d’éconduire ». De pochoir en collage et de peinture en graff, on parvient au roof-top, terrasse ouverte sur la ville, qui invite à la découverte immersive.

80 spots, 120 fresques

Sur les piliers entre les voitures, gravés en rouge, des témoignages d’habitants délivrent leurs bons tuyaux pour une visite street art, « Bon pour un voyage à Roubaix » : la Piscine, La Condition Publique, les usines et ateliers d’artistes Chez Rita, le Non-Lieu, les ateliers RemyCo, les Ateliers Jouret, l’Alternateur.  Un conseil sous la signature de Frank… « Il faut marcher pour découvrir une ville ! Marchons à Roubaix… »

Le parcours de street art « Autour de la Piscine »

Au départ de l’office de tourisme, il permet sur 3 km d’appréhender le foisonnement créatif de la ville, des portraits du Roubaisien Mr VouL à C215, en passant par Mikostic, Scaf et Abys ou Le CycKlop. À Roubaix, les pignons et les longs murs de brique sont un extraordinaire terrain de jeu pour les artistes et un musée à ciel ouvert pour le visiteur. Près de l’Hôtel de Ville, l’immense portrait de Camille Claudel, signé par l’artiste autralien Jimmy C, fait écho à La Petite Châtelaine, œuvre fétiche du musée La Piscine, et dialogue de loin avec un Rodin du Dep’Art. Les fresques du parking du Colisée sont une mise en abyme des créations de Brahim Bouchelaghem et du Ballet du Nord tout proche où se mêlent hip hop et danse classique. L’interpellation  est partout. Quelle battle sur les murs roubaisiens !

Dizaines d’ateliers, collectifs et festivals de culture urbaine internationale : la balade est vivante

Autour de la Condition Publique, les parcours d’art urbain sont aussi le prolongement naturel des grandes expositions, des ateliers et  des concerts qui se tiennent dans cet immense vaisseau de briques de 12 000 m²  où autrefois on conditionnait toutes les laines de Roubaix. Dans les rues adjacentes l’aventure Next Generation (s) se poursuit avec notamment Nasty et les grandes lettres colorées qui forment son « blaze » (sa signature, ndlr). Sur les toits des usines, les sculptures de Mark Jenkins et Sandra Fernandez dansent en équilibre. Sur le parcours de 1,5 km dans le quartier du Pile, la fresque Petite fille à l’arrosoir de Ted Nomad au pied des jardins partagés de la rue Franklin est sans doute la plus emblématique. Une petite fille arrose une fleur en forme de cœur… Vous terminerez la journée dans l’un des nombreux lieux branchés qui ont investi avec bonheur les anciennes filatures et autres chaufferies, histoire de continuer à vous frotter à l’effervescence de ces quartiers en pleine réinvention.

(1,3 km avec appli mobile ou avec médiateur le samedi à 15 h, le dimanche à 16 h 30. Le parcours se termine sur les toits terrasses comme un moment suspendu au-dessus de la Ville. Départ 14 Place Faidherbe. Tél. : 03 28 33 48 33).

Conseil d'habitant

Olivier Duhamel Villeneuve D'ascqOlivier Duhamel Villeneuve D'ascq

Une nouvelle adresse au pied du portrait de Camille Claudel ? Je vous conseille le Mange disque au 20 rue des Fabricants à Roubaix. Un concept novateur de café restaurant et disquaire !

Olivier Duhamel, expert des sorties patrimoine autour de Lille
section-banner-bottom

Infos pratiques