Le Fort Risban

Le Fort Risban

Lieux de mémoire à Calais
  • Le Fort Risban était le verrou du port. Il a connu de grandes modifications au fil des siècles. C’est maintenant un lieu de promenade le long du port, et un chemin pédestre pour se rendre au front de mer…en croisant le Dragon de Calais !  

    Au Moyen-Age le littoral devant Calais était fait de nombreux bancs de sable. Les anglais s’emparent de la cité fortifiée en 1347, suite à l’épisode des Bourgeois de Calais. Sur le plus grand banc de sable, les anglais bâtissent une tour, la Lancaster...

    Le Fort Risban était le verrou du port. Il a connu de grandes modifications au fil des siècles. C’est maintenant un lieu de promenade le long du port, et un chemin pédestre pour se rendre au front de mer…en croisant le Dragon de Calais !  

    Au Moyen-Age le littoral devant Calais était fait de nombreux bancs de sable. Les anglais s’emparent de la cité fortifiée en 1347, suite à l’épisode des Bourgeois de Calais. Sur le plus grand banc de sable, les anglais bâtissent une tour, la Lancaster tower. Leur idée était de contrôler l’accès du port. Des modifications sont apportées à la fin du XVIème siècle lorsque Calais revient à la France Une garnison et une terrasse garnie de canons sont en place pour aux attaques de navires ennemis.

    Le fort Risban perd peu à peu son rôle militaire, on y stocke de la poudre. Une forte explosion a lieu en 1800. A nouveau, des grands travaux sont entrepris dans la première moitié du XIXème siècle. Le fort est militairement déclassé en 1921 et devient propriété de la ville.

    Sur le chemin de Calais La Plage, il est un lieu de promenade. La petite butte qui le surmonte donne accès à un panorama sur le port. Entre le fort et le chenal d’entrée au port, le perré Risban est un agréable chemin entre bateaux et…Dragon de Calais.   

      

    A noter que : de septembre 2024 à mai 2025, des travaux d’aménagement et de réhabilitation sont prévus au fort Risban. Le but en est d’améliorer l’accès et la promenade.


Fermer