Pierre d'Haudroy < La Flamengrie < Thiérache < Aisne < Hauts-de-France

Monument du cessez-le-feu de la Pierre d’Haudroy

Lieux de mémoire à La Flamengrie

  • Le 7 novembre 1918 à 20h20, les quatre voitures transportant les plénipotentiaires allemands chargés de négocier un armistice arrivent sur la commune de La Flamengrie, à proximité de La Capelle. Le premier «cessez le feu» est sonné marquant ainsi le début des négociations et la fin des hostilités. L'armistice est finalement signé à Compiègne le 11 novembre 1918.
    Un monument en granit des Vosges, nommé la Pierre d’Haudroy, y est inauguré en 1925. On peut y lire : 1918 - 7 novembre - 20...
    Le 7 novembre 1918 à 20h20, les quatre voitures transportant les plénipotentiaires allemands chargés de négocier un armistice arrivent sur la commune de La Flamengrie, à proximité de La Capelle. Le premier «cessez le feu» est sonné marquant ainsi le début des négociations et la fin des hostilités. L'armistice est finalement signé à Compiègne le 11 novembre 1918.
    Un monument en granit des Vosges, nommé la Pierre d’Haudroy, y est inauguré en 1925. On peut y lire : 1918 - 7 novembre - 20 heures 20 - Ici triompha la ténacité du poilu. Détruit par les allemands, en août 1940, il a été remplacé en 1948.
Ouvertures

Périodes d'ouverture

  • Toute l'année 2022