m.-brdiaux-1-_1

Musée vivant 1914-1918

Lieux de mémoire à Ablain-Saint-Nazaire
  • Monsieur Bardiaux a contracté le virus de la collection très jeune. Enfant, il passe beaucoup de temps auprès de son grand-père qui a “fait” 14-18 et qui lui raconte la guerre. C’est âgé d’à peine 6 ans qu’il trouve dans un jardin le premier objet de sa collection : une baïonnette rouillée. Il passe alors de longues heures à chercher d’autres objets dans les champs et dans les fermes en frappant à toutes les portes, il les accumule et commence à les entreposer dans le grenier de la maison...
    Monsieur Bardiaux a contracté le virus de la collection très jeune. Enfant, il passe beaucoup de temps auprès de son grand-père qui a “fait” 14-18 et qui lui raconte la guerre. C’est âgé d’à peine 6 ans qu’il trouve dans un jardin le premier objet de sa collection : une baïonnette rouillée. Il passe alors de longues heures à chercher d’autres objets dans les champs et dans les fermes en frappant à toutes les portes, il les accumule et commence à les entreposer dans le grenier de la maison familiale : son premier musée. Il organise même des visites pour les membres de la famille avec à la sortie, une boite en carton où déposer leurs dons “pour l’entretien du musée” !
    Lui qui rêvait d’être conservateur de musée en possède aujourd’hui deux : un à Neuville-Saint-Vaast, l’autre au sommet de la colline de Notre-Dame-de-Lorette, le musée vivant 14-18. Mais ses collections en sortent régulièrement, pour des expositions par exemple - 32 en 2018 ! - ou pour des tournages de film : pour “Au revoir là-haut”, c’est lui qui a prêté le casque porté par Albert Dupontel, l’ensemble du matériel chirurgical qu’on voit dans le film, quelques canons, le périscope de la petite-fille…
    Impossible de savoir exactement combien de pièces il possède, même s’il en a un inventaire détaillé. Tout ce qu’il trouve lui sert à créer des mises en scène pour le musée, tout ici est authentique et tout a appartenu à un soldat. C’est pour cette raison que Monsieur Bardiaux ne peut rien jeter : ces objets sont un peu comme un héritage, comme si ces soldats les lui avaient légués.
Ouvertures
Périodes d'ouverture
  • Toute l'année 2024
  • Toute l'année 2025
  • Toute l'année 2026
  • Toute l'année 2027
  • Toute l'année 2028
  • Toute l'année 2029
  • Du 1 janvier 2030 au 15 février 2030
Fermer