© CRTC Hauts-de-France – Comdesimages.com

Sylvothérapie dans les forêts des Hauts‑de‑France

Marcher en forêt est l’une des meilleures ordonnances naturelles pour lutter contre le stress et booster son énergie !  L’air chargé de phytoncides bienfaisants et la douce énergie dégagée par les arbres et les plantes ont un effet calmant. La forêt améliore le niveau de concentration et peut même soulager les maux de tête. Point de magie noire là-dedans, c’est scientifiquement prouvé et vibratoire. La sylvothérapie, le tree-hugging (l’art de faire un câlin à un arbre !), tout cela nous répare ! 6 conseils pour tester cette « médecine verte », et profiter des bienfaits apaisants des arbres !

Raismes _ Forêt Saint Amand Wallers © CRTC Hauts-de-France - Sébastien JarryRaismes _ Forêt Saint Amand Wallers © CRTC Hauts-de-France - Sébastien JarryRaismes, Forêt Saint Amand Wallers © CRTC Hauts-de-France - Sébastien Jarry
ETAPE

01. Choisir son arbre « coup de cœur »

Selon vos préférences hêtres, tilleuls, pins ou chênes vous choisirez d’abord votre forêt de prédilection ! Ensuite, après un temps d’observation, laissez-vous porter par votre intuition pour choisir l’arbre qui vous fera le plus vibrer ! Enlacez votre nouveau compagnon, corps et visage collés à son écorce, les yeux fermés et les pieds contre les racines. Vous êtes à l’unisson ? Alors c’est le bon choix !

ETAPE

02. Se laisser guider par les couleurs

 

 

Ce sont les hêtres qui ont vos faveurs ? Alors direction, la forêt de Mormal pour étreindre l’un d’entre eux et laisser votre regard atteindre la cime de l’arbre.

Observez le reflet de ses couleurs du haut vers le bas. Les nuances de vert de son feuillage dominent puis le marron, beige du tronc presque lisse. Feuilles aux reflets mordorés qui, selon la luminosité, prennent des accents plus ou moins jaunes… Une palette équilibrée qui apaise et calme ! Déjà les effets bénéfiques commencent à poindre !

ETAPE

03. Ressentir la force d’un arbre séculaire

« Fermez les yeux et enlacez le tronc en vous laissant imprégner de cette présence silencieuse. Le bénéfice survient quand l’esprit parvient à faire la bascule et à envisager que c’est l’arbre qui nous enlace », nous dit Jean-Marie Defossez.

Touchez l’écorce rugueuse des chênes majestueux de la forêt d’Ermenonville en vous interrogeant sur leur histoire séculaire : voilà qui met singulièrement en perspective nos vies humaines. Les yeux fermés et loin de tout bruit, c’est encore plus intense ! Sentez la force de l’arbre vous pénétrer, cela vous ancre et vous donnera confiance !

ETAPE

04. La sylvothérapie en musique : balades doublement ressourçantes

Associer la sylvothérapie à un concert sous les arbres ! C’est ce que vous propose chaque année « le Festival des Forêts » dans la forêt de Compiègne, à proximité du château. Une communion totale sous les arbres où les artistes sont invités à imaginer un programme en osmose avec le lieu où ils se produisent. Aubade sous les frondaisons, surprises musicales aux détours des allées… « On s’ouvre au jazz, à l’art vidéo, les formes de concert sont variées pour combler des publics en quête de nouvelles expériences », nous dit Alexandra Letuppe-Pantic, Directrice de ce festival. « La marche en forêt détend, favorise l’écoute… Puis la beauté d’un site et la convivialité opèrent ». Venez en famille, seul ou en couple pour partager, après votre séance, le pique-nique servi dans une caissette en bois avec de vrais verres (rien ne se jette !) dans le parc du château d’Aramont de Verberie ou sous le marronnier géant de Saint-Jean-aux-Bois.

ETAPE

05. Déguster la forêt

Affûtez vos papilles : les arbres vous mettent l’eau à la bouche ; l’expérience sensorielle est complète ! A Compiègne, la 3ème forêt domaniale de France par sa taille, c’est un bouquet de faînes, châtaignes, fleurs de tilleul aux effluves sucrés que vous pourrez respirer et goûter à l’envi. Le châtaignier, arbre roi de cette forêt, au parfum délicat et suave, vous transportera. Tout comme le miel de tilleul local : une révélation !

De passage dans la Somme ? En forêt de Crécy, découvrez la multitude de saveurs qu’offre la nature accompagné d’un naturopathe.

ETAPE

06. Écouter les vibrations de la forêt

C’est l’une des révélations de l’expérience de sylvothérapie : les arbres ne sont pas du tout silencieux ! L’oreille contre l’écorce de votre arbre, vous entendrez nettement des craquements sourds : c’est la lutte que livrent les branches contre le vent tout là-haut. Fermez les yeux, aiguisez vos sens… Sentez-vous ces vibrations ? C’est la sève, la vie qui circule !

ETAPE

07. Respirer un arbre, sans modération

Les pins du Touquet tout aussi odorants que l’air marin de cette station balnéaire de la Côte d’Opale vous enivreront ! Sachez que c’est par la signature olfactive que le cerveau mémorise le mieux les émotions ; autrement dit, vous reconnecter aux effluves purificatrices des pins, pourrait vous ramener à un agréable souvenir d’enfance, un souvenir enfoui qui met en joie.

ETAPE

08. Prendre… un bain de forêt !

 

 

Prisé des Japonais, le bain de forêt (« shinrin-yoku »), est une marche lente, méditative d’une heure ou deux qui vous reconnecte littéralement aux origines avec un O. Pierre angulaire de la médecine préventive au Japon c’est une évasion (facile) et bienfaisante à inscrire tout de suite dans vos agendas tant ses vertus pour la santé sont considérables !